Quand j’étais petit et que je n’étais pas grand, …

… la bénédiction paternelle était un passage obligé pour le nouvel an. Le petit bronzé au costard blanc, c’est moi !

Share:

Author: Ghislain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *